Départ canon! / Flying start!

Quel commencement pour le Sub24 Montpellier! On a passé une soirée mémorable dont voici le récit:
What a start for Sub24 Montpellier! We spent a memorable evening. Here’s the full story:

Tout excité de faire mon premier Sub24 depuis juin dernier et ne sachant pas vraiment vers quelles rencontres je me dirige, j’arrive le premier au point de rendez-vous. Un gentil monsieur me demande si je veux qu’il me prenne en photo. J’accepte et lui, voyant ma remorque pleine (de quoi?!) et ma barbe se demande bien de quelle contrée lointaine je suis arrivé ainsi à vélo. Forcément, il est un peu déçu quand je lui répond « Antigone », à environ 5 minutes d’où nous nous trouvons.
Full of excitement in anticipation of my first Sub24 since June and not really knowing whom I’m off to meet, I arrived first at the meeting point. This nice gentleman offers to take my picture and, seeing my bike trailer and beard, is curious at exactly how far I’ve come from to get to this point. Thus me answering « Antigone », just around the corner, must have been a bit of an anti-climax.

Les autres arrivent rapidement, et je suis ravi de nous voir finalement faire une belle équipe de 12 personnes dont:
The others quickly join me and I’m delighted to find that 12 of us will be making the trip including:

  • 7 français et demi/ 7 and a half French people
  • Un demi anglais / Half an Englishman
  • 2 allemands / 2 Germans
  • 1 australienne / 1 Australian
  • 1 hawaiienne / 1 Hawaiian
A noter qu’Emmanuel, même s’il n’est pas resté dormir avec nous, a fait l’aller-retour en roller! Une première pour le Sub24 à ce que je sache. Chapeau! (Il était plus rapide que nous!) 
Amazingly, Emmanuel, despite not staying the night with us, roller-bladed along with us. A Sub24 first as far as I know. Chapeau! (Oh yeah and he was faster than us!)

Malgré deux crevaisons, la bonne humeur était déjà au rendez-vous, sous l’impulsion d’une Élisa déchaînée (enfin il parait que les effets de la potion sont permanent chez elle)! 
Despite a couple of punctures, spirits were running high. Élisa’s outrageous life energy helped (I believe the effects are permanent on this particular specimen)!

La route, entre rivière, étangs et canal, était splendide et le coucher de soleil et lever de lune absolument magiques. 
The road, between river, étang and canal, was beautiful and the combination of sunset and moonrise was absolutely magical.

Une fois arrivé, Valérian prend la relève et nous mène environ 10 minutes à pied au delà du poste de secours pour trouver un petit coin bien sympa un peu à l’abri du vent qui a commencé à bien souffler quand même (glaglagla). La (presque) pleine lune luisait sur la mer, c’était joli comme tout!
Upon arrival, Valérian takes control and leads us a short 10 minute walk away from the car park into a little area slightly sheltered from the wind that has started to blow rather hard (brrrrr). The (nearly) full moon was glistening on the Mediterranean, it was really quite pretty. 

Magali en profite pour faire du cerf-volant (pourquoi ça s’appelle comme ça au fait?), d’autres montent leurs tentes et une fois que tout le monde est installé la mission « allumer un feu » de camp est lancée. Il faut dire que Marie, frigorifiée, ressemble de plus en plus à un fantôme avec sa couverture qui la recouvre en quasi-totalité! Après un travail d’équipe tout simplement remarquable (et pas mal de vannes quand même aussi), la mission est accomplie!
Magali takes the opportunity to fly her kite (literally!), others put up their tents and once everyone is settled we get going on mission « start a fire », which is just as good since Marie, frozen to the bone, is resembling a ghost with her blanket literally covering her completely! After some quite remarkable teamwork (and a fair amount of banter too), it’s mission accomplished!


S’ensuie la traditionelle veillée du Sub24. Et apparemment tout le monde avait bien compris le concept de l’objet de luxe. Au menu (partagé): Comté 18 mois, Fouet Catalan, Roquefort sur son pain aux fruits, macarons faits maisons, Dragibus géants, Camembert, et j’en passe. Mais sans aucun doute la palme reviens à Fritz et Julia qui donnent une leçon de gastronomie à leurs amis français avec un couscous cuisiné de toute part avec le fidèle Trangia de Fritz. DÉ-LI-CIEUX!
The customary Sub24 feast follows and clearly the concept of the luxury item was not lost in translation as we shared some awesome 18 month Comté, Catalan dry sausage, Roquefort on its fruity bread, home-made macaroons, giant french Haribos, Camembert and more. But without a doubt the prize goes to Fritz and Julia who make a couscous from scratch using only Fritz’s trusty Trangia. DE-LISH!

Les conversations toutes plus intéressantes, étranges, et stupides les unes que les autres s’en suivent, y compris des leçons de français (gros boulet, et non gros poulet), des leçons d’anglais (you’re full of shit), des blagues parfois très très douteuses, une démonstration d’harmonica et la découverte que les vagues, et ben, ça mouille!
The conversation alternated between interesting, strange and just plain stupid! We had French lessons (gros boulet, not gros poulet), English lessons (you’re full of shit), some very very borderline jokes, a demonstration of harmonica playing and the discovery that waves, well, make you wet!

Vers minuit, la plupart d’entre nous émigrent vers leurs lit pour un repos bien mérité. Dans mon cas, la nuit fût froide, très froide, mais apparemment d’autres étaient mieux équipés. Et ça en valait la peine quand j’ai pu observer tout seul le lever du soleil magistral (ah ça vous calme hein bande de flemmards)!
Around midnight, the majority of us headed off to a well-deserved sleep. In my case the night was cold, very cold! But apparently others were better equipped. And it was all worth it as I got to witness the sunrise all alone on the beach (ha, take that)!

J’avais des contraintes à Montpellier donc je suis parti assez rapidement, sans oublier de dire au-revoir à nos amis les flamands roses. J’espère que vous êtes tous bien rentrés. Un grand merci à Élisa, Anna, Sophie, Marie, Cécile, Fritz, Julia, Valérien, Erika, Magali et Emmanuel pour avoir fait de la première édition du Sub24 Montpellier une soirée aussi inoubliable!
I had places to go so had to make a rapid escape, but not before saying goodbye to the pink flamingoes. I trust everyone got home safely. Thank you so much to Élisa, Anna, Sophie, Marie, Cécile, Fritz, Julia, Valérien, Erika, Magali and Emmanuel for making the first Sub24 of the Montpellier era as special as it was!

Restez connecté pour les nouvelles de la prochaine édition.
Watch this space for news of the next edition.
Publicités
Cet article a été publié dans Rapport de sortie, Sortie superbe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Départ canon! / Flying start!

  1. Superbe première, 12 personnes, le futur du Sub24 Montpellier s'annonce radieux! Et les luxury items, presque aussi bon que du salmiakki ou du mämmi! par contre en ta qualité d'homme d'ancien résident Finus t'as paas vraiment tenu ton rang en ce qui concerne la gestion de la température nocturne… Faut dire aussi que tu ne pratiquais pas le Sub24 en hiver 😛
    Trève de disgressions, bravo pour le succès de cette première, ce coin en bord de mer a l'air bien paisible.

    J'aime

  2. Charles dit :

    Oui oui mais j'assume! Tout le monde me disait d'ailleurs avoir vu que « nous » faisions ça dans la neige sur le blog du Sub24 Helsinki et je m'empressais de les corriger: « Ils » (mes copains tarés) font ça!

    J'aime

  3. Scribe dit :

    Depuis le temps que tu attendais ça ! Elle a l'air vraiment bien cette première édition, beaucoup de monde, bravo à vous. C'est moi ou il y a plus de filles qu'au Sub24 Helsinki ? 😉

    T'es parti un peu trop optimiste, ça peut cailler la nuit près de la plage. Apparemment vous n'avez pas été embêtés pour le feu, tant mieux. En été par contre, faudra trouver autre chose mais bon, y'aura pas besoin de se réchauffer normalement.

    Ca donne presque envie de rentrer au bercail 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.