Puta que frio

Nous étions quatre dont trois nouveaux au départ de ce sub24 de Janvier et tout le monde étaient très ponctuels. Nous nous sommes donc mis en route assez vite car les jours sont cours en ce moment.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes nouveaux donc: Jotas, cyclotouriste espagnol qui après plusieurs années à Paris est venu s’installer à Montpellier. Cela faisait un moment qu’il suivait le blog et la page facebook, et, en amateur de soleil et de chaleur, il s’est dit que janvier c’était l’idéal pour un premier sub24 🙂

Franck et Coco, des jeunes gens pleins d’avenir, qui ont vécus à Paris et Montréal avant de rejoindre Montpellier. Ces derniers nous ont connu car je bourre le crâne de Franck au boulot avec le sub24.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Le chemin aller se passe super bien, un modèle du genre. Nous profitons du paysage, surtout sur la piste du bord du lez qui longe les étangs pleins de flamands, et ensuite après le Grau du Roi au bord d’autres étangs avec des hérons. Assez vite, nous arrivons sur la plage alors que le jour décline sérieusement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERANous montons le camp tranquillement avec les derniers rayons du soleil et puis nous passons à l’étape apéro + repas. Jotas nous fait gouter sa superbe cuisine végétalienne et, comme il est d’usage dès que trois français sont réunis, nous discutons pas mal de nourriture, de marché et de boutique qui vendent à manger.

photo 1Vers 22h, nous nous glissons sous la tente. L’air commence à être bien bien frais et chacun se couvre autant que possible se protéger dans son sac de couchage. Pendant la nuit je me réveille, il fait froid, je remet une couche de vêtement et vérifie l’état de la tente. La condensation à gelée et le tissu est tout dur. En grattant un peu la toile, je récupère du givre. Normal.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAu lever, on voit bien les toits des tentes tout blancs, la selle des vélos est elle aussi couverte de givre. Heureusement le soleil se lève sur un ciel sans nuage et nous réchauffe un peu. Malheureusement, la petite bombonne de gaz de mon réchaud est vide. Nous sommes donc dans l’incapacité de préparer une boisson chaude qui nous aurait vraiment fait du bien. Erick se retrouve donc dans un grave dilemme: se baigner ou pas?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est tentant, mais il doit renoncer à la baignade, sans thé il ne pourra pas se réchauffer et le temps lui est compté car il doit être de retour tôt à Montpellier. Nous faisons donc nos valises et nous prenons le chemin du retour. Le même que celui de l’aller mais à l’envers.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès une petite pause café au Grau du Roi et une pause dèj à Carnon, et après la désormais traditionnelle crevaison d’un pneu nous arrivons ravi à Montpellier. Si la nuit fût un peu fraiche, le lever du soleil sur l’Espiguette valait tout les efforts et nous nous séparons en nous donnant rende vous pour février.

Publicités
Cet article a été publié dans Rapport de sortie, Sortie superbe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Puta que frio

  1. Bernard et Jacqueline dit :

    Magnifiques photos. Mais bon sang il faut être courageux pour ne pas dire téméraire pour coucher sur la plage en janvier. Les bonbons devaient sans doute coller au papier. Je ne parlerai pas des miches par égard. Enfin, une chose est sure, vous n’avez pas été dérangés par les moustiques. Hi! hi! hi!. Bravo à vous 4, il fallait le faire, c’était un challenge. Pour le renouveler en février prévoyiez tout de même des caleçons longs, ça peut servir. Avant de planter la tente, recherchez un coin à l’abri du vent pour gagner quelques degrés. Vous êtes jeunes, profitez en un max. Tchao.

    J'aime

  2. otxando dit :

    Tabarnouette le frette vous fait pas peur à vouz’aut qui revenez d’montréal lô !

    C’est tout tiguidou vot’ balade, elle avait l’air bien écœurante ! Fallait pas pogné l’frette !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s