Lumberjacking

Et donc en cet avant veille de jour le plus court de l’année, nous sommes 5 subbeurs au départ de Jacou. Les habitués Charles, Erick, Daniel et Patrick. Un nouveau Giles (prononcez DJAÏLSE à peu près)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On est trop beau avec nos gilets

And then, on est parti pour le lac de Claret, en espérant qu’à cette période de l’année, il n’y aura pas de rave party prévu. Il fait gris et humide, on se sent moite mais en même temps on a froid, les pulls se remettent et se ré-enlèvent au fur et à mesure. Bref, la joie.

20151219_143526

On voulait tester, la machine à Pain de Teyran

Comme le temps est gris, et que la nuit menace, nous passons au plus court. Saintes croix de Quintillargues -> Col du gateau libanais -> Claret.

Après le col, nous descendons tranquillement vers Claret et nous y faisons une petite halte, ravitaillement en eau au club de foot et en énergie à la boulangerie.

Good surprise, le lac n’est pas à sec et il n’y a pas de camion sono. En revanche le bois pour le feu se fait rare. Erick laisse échapper sa tente qui dévale la pente et tombe à l’eau. Quelque chose de lui se sera baigné finalement.

Pendant que l’apéro s’installe, Charles et Erick partent en mission bois. Ils font tout le tour du lac quand, hell yeah! ils en trouvent. Enfin, ils trouvent surtout des troncs d’arbres morts qu’ils vont s’échiner à trainer à travers les fourrés. Pensant rejoindre leurs petits camarades qu’ils voient tout proche, ils se perdent dans une forêt de jonc, dévalent puis remontent une falaise, manque de finir dans le lac et enfin décident de faire demi tour par le sentier.

Le feu de camp est quand même superbe ça valait le coup. Il fera naître de belles amitiés et de belles gueules de bois aussi. Pendant le repas, nous nous apercevons de la présence de plusieurs renards autour du camp. Nous pouvons voir leurs yeux briller dans le faisceau des lampes et même un curieux s’aventure derrière les tentes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

And then, morning came. Nous nous levons et prenons le petit dèj assez tard. Sur le chemin du retour nous croisons de nombreux pelotons de cycliste avec qui faire la course. Et un cyclo rando parti aux champignons. Bonne chance!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et voila, nous arrivons à Castelnau le Lez, c’est toujours presque Noël.

Bonnes fêtes à tous!

Publicités
Cet article a été publié dans Rapport de sortie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s