Au bout du chemin

Le Sub de juin rime en général avec chaleur et ça n’a pas raté! Donc au moment de choisir la destination, je me suis souvenu qu’Etienne m’avait parlé d’un ruisseau du coté de Notre Dame de Londres, le ruisseau de Gornies.

Je lui ai donc assigné la tache de nous emmener à bon port pour découvrir ce coin de fraîcheur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous étions donc 8 au départ, y compris 3 nouveaux: Clara, Jérôme et Céline. Nous roulons tranquillement et faisons plein de pauses pour s’hydrater.

image5

Alors que nous approchons du lac de Cécélès, la roue arrière de Charles fait pfffffffffffffffff….. Crevaison. C’est con les crevaisons. Surtout quand on a une roue arrière qui nécessite une clé de 15 et qu’on a oublié d’en prendre et que le dérailleur interne Nexus complique un peu la tâche. Ah oui et que en fait j’ai aussi un rayon cassé et une rou voilée. Mais là, miracle! Il se trouve que Jérôme le nouveau bosse pour le Vieux Biclou. Quelle aubaine! Avec son aide et celle de Franck qui est allé supplier la guinguette de nous prêter ladite clé de 15, nous effectuons la réparation en presque une heure quand même mine de rien. Les autres ont dû s’ennuyer vous allez me dire? Oui bien sur, ils se sont avancés jusqu’à Saint-Matthieu-de-Tréviers pour dévaliser la boulangerie de leurs célèbre madeleines au miel. Malheureux ils étaient! On les rejoint, et on se remet en selle pour suivre cette magnifique route entre le Pic-St-Loup et l’Hortus. C’est splendide et Charles il est tout content avec son vélo qui remarche.

image6

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

image8

Mais mine de rien ça monte. Et ça redescend. Et ça remonte pour arriver sur Notre-Dame-de-Londres. Ça fatigue. J’en profite pour partager des cerises pour redonner du courage aux troupes et j’apprends le mot espagnol pour ce fruit. C’est facile, c’est comme « Cervesa » mais sans le « v ». Une dernière pause pour remplir les bidons dans le village et Etienne nous annonce 2-3 kms restants. Sauf que c’était plus. Et que le chemin était… technique!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

…voir impossible!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais avouons le, c’est très très beau!

20160625_192753_HDR

Et Etienne est largement pardonné quand on arrive à notre coin de bivouac où… On peut se baigner!!!!

20160625_200759_HDR

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes rejoints par Nolwenn, German et leur fille qui resteront quelques heures, et Seb, le copain de Clara, avec qui ils feront un échange vélo-voiture le lendemain matin. Original, on kiffe. Surtout quand la voiture emmène des bières fraîches!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

20160625_212014_HDR

Comme la journée était aussi chaude, on a mangé du foie gras et du confis de canard. Avec difficulté parfois. Et Patrick, dans son fauteuil royal, nous a fait profité de sa sagesse: « Dans nos sacoches, on embarque nos peurs ». A méditer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit est fabuleuse, sans aucun vent et avec des étoiles de partout. Ceux qui n’avaient pas pris de tente (moi) en ont bien profité!

Le lendemain, au moment du départ le groupe se scinde en deux. Les quatre motivés font la grande boucle par Claret et ne comprennent pas tout à la fonction panorama de leur appareil photo.

image1

L’autre groupe décide qu’il est impensable de rater le 1/8 finale de l’équipe de France, sauf Patrick qui s’en fout mais qui trouve que la vue n’est jamais la même au retour. Quelle sagesse ce Patrick décidément…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci à tous pour cette super sortie et rendez-vous pour une prochaine sortie exceptionnelle au mois de juillet.

Publicités
Cet article a été publié dans Rapport de sortie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.